Madame, je n’arrive pas à garder mes orchidées, elles ne se plaisent pas chez moi… Pourquoi ?

Voici la question la plus souvent posée dans ma boutique au sujet des orchidées.

Je vais tenter en quelques lignes de vous donner quelques bases pour faire en sorte que vos orchidées refleurissent… Je ne parlerai ici que des phalaenopsis (ou orchidées papillon) qui sont les orchidées les plus faciles à cultiver et à faire refleurir si vous respectez certaines règles de base. Elles existent dans une multitude de couleurs, parfois extraordinaires.

Une plante en bonne santé doit avoir les feuilles lisses bien vertes, des racines visibles et même débordantes du pot, un substrat correct et surtout ne pas présenter des signes de parasites comme les pucerons, cochenilles,…

L’emplacement idéal est le rebord d’une fenêtre ou un endroit proche car elle adore la lumière mais il faut tout de même éviter le soleil direct continu qui brûle ses feuilles. Pour cela, la reculer ou la protéger avec un voilage qui filtrera les rayons du soleil.
Elle fleurit en général une à deux fois par an. Pour refleurir, un petit écart de température d’environ 8 à 10° est nécessaire entre la température jour et nuit. Attention, elle déteste les courants d’air. Lorsque les fleurs sont tombées, il est recommandé de couper au-dessus d’un nœud. Personnellement, j’attends toujours que la tige soit sèche avant de couper.

Au niveau de l’arrosage, il vaut mieux l’oublier une fois plutôt que de trop arroser. Vous pouvez la bassiner un peu tous les 15 jours et ensuite la remettre dans son pot mais ce n’est pas obligatoire. Si vous arrosez directement dans le pot, arrosez très peu pour éviter qu’elle ne reste les pieds dans l’eau. Ne pas arroser dans son cœur pour éviter que l’eau ne stagne.

Cela est nocif pour elle et elle vous le fera vite savoir… Surveillez le substrat pour vérifier l’humidité. Si vous partez en vacances, bassinez-là avant de partir et vous pouvez la laisser pendant 15 à 20 jours sans problèmes. La vaporisation sur les feuilles n’est pour moi pas indispensable.

Attention, ne la rempotez pas trop vite car elle aime être à l’étroit et les racines qui débordent ne sont pas forcément un signe de pot trop petit.

Si de nouvelles petites plantes (appelées Keikis) apparaissent sur les hampes florales âgées, ne les enlevez que lorsqu’elles ont développé de bonnes racines et qu’elles ont l’air robustes. Rempotez-les ensuite dans un substrat pour orchidée.

Petite anecdote subjective : elle adore être dans un endroit très fréquenté plutôt que dans une pièce isolée et elle sentira sivous ne l’aimez pas (n’est-ce pas Liliane ?). Alors, soyez aux petits soins avec elle !

Cette magnifique fleur est également très appréciée en fleur coupée. Elle a une belle longévité à condition de ne pas être piquée directement dans la mousse florale mais plutôt insérée dans une pipette d’eau.

Il faut savoir que sur la planète, une espèce de plantes à fleurs sur 10 est une orchidée. Dans les plus courantes, il y a aussi les Cattleya, les Dendrobium, les Vanda, les Zygopetalum, les Cymbidium et les orchidées de jardin vivaces comme les Bletilla Striata. Les orchidées de collection sont très prisées par les passionnés. Elles sont rares et méritent des soins plus adaptés et beaucoup de patience. Saviez-vous que la vanille est le fruit de deux espèces d’orchidées tropicales (vanilla planifolia et vanilla pompona)  ?

Si vous rencontrez des problèmes avec votre orchidée, adressez-vous à votre fleuriste ou renseignez-vous sur internet. Il existe de nombreux forums pour les passionnés d’orchidées.